facebook       
    facebook
 
Historique des boîte à chansons
Historique de La Boîte à Marius
 
Les boîtes à chansons naissent au Québec dans les années 50-60 après le déclin des cabarets. Elles deviennent des scènes alternatives pour le courant poétique de la chanson québécoise. Les chansonniers de l'époque, avec leur public généralement étudiant, créent une sorte d'univers qui leur est propre. Ils privilégient un statut d'auteur-compositeur interprète.
La priorité va aux textes et ils utilisent des instruments accoustiques comme la guitare et le piano. Saviez-vous que Clémence Desrochers a été la première "chansonnière" en titre? Après suivirent ses compagnons masculins tels Félix Leclerc, Gilles Vigneault etc... Lieux d'interprétations et d'animations par excellence, les boîtes à chanson sont devenues une denrée rare de nos jours...
  En 1991, les propriétaires de la Taverne de Fleurimont, Alain Piché et Marius Castonguay, ont décidé d'emblée de changer la vocation de leur établissement. Ce succès, ils le doivent à Henri Lefebvre, leur associé, et Louis Morin, leur bonne étoile. Une boîte à chanson est née et restera dans la course aux chansonniers de notre génération.
Tant que le Québec produira des lieux comme La Boîte à Marius, nous aurons les moyens de sauvegarder notre identité culturelle.
 
La_Boite_a_Marius_001
 
La_Boite_a_Marius_002